Travail en hauteur

toit_eglise-jpgLa charge de l’entretien de lieux de culte dont la construction est antérieure à 1905 relève de le commune, qui en est propriétaire. A ce titre, la commune de Saint-Etienne est propriétaire de l’église du village et de la chapelle de Pramailhet.

Si la commune à la charge « du clôt et du couvert » des lieux et de leur salubrité (autrement dit, des murs, des portes et fenêtres et du toit), elle n’a pas en charge tout ce qui est lié à l’exercice du culte (mobilier, matériel, sonorisation, etc) et n’a aucune obligation au sujet de l’aménagement intérieur (peinture, matériel de chauffage, etc).

A ce titre, la commune intervient régulièrement sur le toit de l’église du village, dont les tuiles ne tiennent pas. Bien que collées et crochetées, il n’est pas rare qu’elle se déplacent lors des forts coups de vent. Il devient de plus en plus difficile de trouver un maçon pour assurer ce travail à un coût raisonnable, étant donné la hauteur des lieux. Afin de ne pas grever le budget communal de dépenses qui dépassent souvent 1000 €, le travail est effectué par les membres de la commission des bâtiments et le cantonnier, comme cela vient d’être fait cette semaine.

partager-sur-facebook