MAKHNO expose à la mairie

Jérémy Bonnet, alias MAKHNO, expose ses gravures et ses « totems killick » à la mairie cet automne.wp_20150908_010-jpg

Installé à Saint-Etienne, il fabrique des chaises à emboîtement design, gravées artisanalement, à main levée, selon des graphismes originaux et épurés, d’inspiration street-art et ethnic-art. Chaque pièce unique associe donc le côté utilitaire traditionnel et le design moderne.

MAKHNO…, du nom de Nestor Makhno, communiste libertaire fondateur de l’armée révolutionnaire insurrectionnelle ukrainienne.
Jérémy Bonnet, fondamentalement anarchiste, aime s’identifier à ce personnage. Aujourd’hui, MAKHNO est aussi son fidèle dogue allemand.

Né à Colombes, près de Paris, tout gamin, il dessinait beaucoup et aurait même pu devenir auteur de BD. Puis il a travaillé comme imprimeur et ensuite comme projectionniste, avant l’arrivée du numérique.

II y a une vingtaine d’années, sa mère s’installe en Ardèche. Jérémy la rejoint aux intersaisons pour faire des chantiers bois et décoration, puis s’installe il y a deux ans à Saint Étienne de Boulogne et monte un projet bois.

La chaise à palabre

La chaise à palabre ou “chaise de gardien” est un siège traditionnel africain, constitué de deux planches de bois entrecroisées qui s’emboîtent l’une dans l’autre. Largement répandue en Afrique, cette chaise était autrefois d’un prix élevé et donc réservée à quelques-uns.

“Quand j’ai montré mon travail dans une galerie à Grenoble, poursuit-il, on m’a dit que les chaises, c’était par terre et les gravures au mur ! J’ai donc décidé d’accrocher mes chaises au mur.
Et c’est ainsi qu’est née cette idée de chaise d’appoint qui n’ait aucun encombrement au sol, mais aussi cet espace d ’expression artistique sur le dossier de la chaise. Un siège qui devient un tableau. Un tableau qui sert de siège. L’utile, l’agréable et le confort en prime !”
Jérémy est un inventeur dans l’âme. II vient d’ailleurs de faire breveter sa chaise à palabre, qu’il appelle “totem KILLIK », dont le slogan est “Make me a chair”, “fais de moi une chaise”.

Pour la fabrication, il travaille uniquement le frêne, issu de forêts gérées durablement, bois léger et souple, qui a une bonne résistance mécanique et de belles nervures. II utilise des peintures et vernis pigmentés écolabel et essaie de privilégier les circuits courts.

Deux gravures réalisées pour l’occasion sont aussi présentées au village, face à l’Arbre à pain.

Pour en savoir plus : http://makhno-design.com/
12000988_579957338809585_5259360072860559992_o-2-jpg12002626_579957192142933_2072693265693913468_o-jpg11958038_579956988809620_7361654995403975508_o-jpg11935681_579957462142906_8773815449664228050_o-jpg11926055_579957075476278_5227622308308754132_o-jpg