La signalétique communale s’améliore

anciens_panneaux-jpgA l’heure actuelle, le fléchage des hameaux sur la commune est incomplet. En plus, âgé d’une quinzaine d’années, il s’est dégradé. A ce titre, il mérite d’être refait. Dans le même temps, le fléchage directionnel ou les pré-enseignes des différentes activités commerciales sont souvent non conformes à la réglementation.

La commission municipale de la voirie a donc proposé au dernier conseil municipal que le fléchage directionnel soit entièrement refondu. L’inventaire précis des panneaux nécessaires a été ensuite dressé par les membres de la commission.

Outre la rénovation des flèches communales, il a aussi été proposé aux hébergeurs et activités économiques ayant droit à une signalétique de bénéficier du prix de gros obtenu par la commune pour refaire leurs flèches. A ce jour, tous les gîtes et chambres d’hôte intègrent la démarche.

Ce sont donc au total près de 120 flèches et panneaux qui seront refaits dans les semaines à venir pour un montant total de près de 4000 €. Les panneaux en place ont d’ailleurs été démontés pour pouvoir être traités en atelier, et il ne faut donc pas s’étonner de leur absence le long des routes.

Une signalétique uniformisée, discrète et lisible

Il a aussi été décidé de suivre la charte signalétique arrêtée par le Parc naturel régional des Monts d’Ardèche pour l’ensemble de son territoire. Les panneaux seront donc uniformisés dans leurs dimensions, leurs couleurs et leurs lettrages.

Elle se présente comme suit pour les panneaux des hameaux :
exemple_1-jpg

Pour les activités liées au tourisme, elle est comme suit :
exemple2-jpg

A l’issue de l’opération, la commune disposera ainsi d’une signalétique de bonne qualité technique, cohérente, et enfin, légale au regard du Code de l’Environnement et du Code de la Voirie (ce qui n’est pas toujours le cas actuellement !).

panneau-jpg

partager-sur-facebook

Les habitants de La Conchy réunis

repas_de_la_conchy_2013-jpgLa troisième édition de la fête des voisins de La Conchy a eu lieu vendredi 5 juillet 2013 devant chez Mimi Vieu, que les habitants remercient pour la mise à disposition de son pré.

Une soirée conviviale à laquelle une quarantaine de personnes ont participé, sans compter les nombreux enfants. Le principe est simple : chacun apporte ses spécialités solides ou liquides, froides ou à griller, et peut échanger avec tous ceux qu’on ne fait que croiser le reste de l’année !

Résidents permanents comme secondaires , jeunes et aînés, tous ou presque ont pris part à la fête. Tous ont aussi eu une pensée pour René André, qui a quitté le hameau il y a quelques jours dans sa quatre-vingt treizième année.

Une bonne soirée malgré le vent !

partager-sur-facebook

L’état civil de retour

photo1968-jpgLes communes ont en charge la gestion de l’état civil, ce que tout le monde sait. C’est une opération très codifiée par la loi, qui dicte dans les moindres détails comment cette gestion doit se passer : délais avant consultation des registres, conditions de conservation, rien n’est laissé au hasard.

En particulier, les actes d’état civil doivent être reliés tous les dix ans pour constituer un volume unique, dans lequel sont aussi adjointes les “tables décennales” qui recensent tous les actes des dix années en question.

Ce travail de reliure est assuré par une société spécialisée, qui vient de livrer à la mairie de Saint-Etienne-de-Boulogne les actes reliés de la période 2003-2012.

Le registre le plus ancien date de 1668. Il était alors tenu par le curé, d’où son nom de “registre paroissial”.

partager-sur-facebook

A propos des dernières coupures d’eau

cache_14734882-jpgL’eau a été coupée à deux reprises mercredi 9 sur une partie du réseau, surtout sur La lauze et Les Gouzis. L’explication de cette panne imprévue est simple. Le matin, une petite fuite a été réparée au niveau du compteur d’un abonné, mais ce n’est pas ce qui a occasionné les coupures d’eau de l’après-midi.

Dès 13 heures, une fuite très importante a été signalée au niveau des Gouzis, à la jonction du réseau principal et de la branche qui dessert ce hameau. Elle était suffisamment importante pour provoquer la vidange de toutes les parties basses du réseau.

Elle a été réparée en urgence entre 15 h 30 et 20 h, ce qui a permis de remettre le réseau en eau dès le milieu de l’après-midi après avoir isolé le secteur incriminé.

La commune présente ses excuses aux habitants gênés par cette interruption de service imprévue et indépendante de sa volonté.

partager-sur-facebook.

Les sources repositionnées

photo2032-jpgQuatre sources qui alimentent le réseau d’Auzon, ainsi que le réseau principal et d’Auriolles ont été repositionnées sur le cadastre. En effet, à l’occasion de la procédure de mise en conformité administrative lancée par la commune pour plusieurs sources, il est apparu que certaines étaient mal positionnées.

Le travail a été effectué au GPS différentiel par le cabinet de géomètre Carta Morin aidé par la commission des eaux.

Les coordonnées de chaque source et de chaque ouvrage de captage sont maintenant connues et pourront être replacées sur la cadastre avec précision.

partager-sur-facebook.

Loto des écoles

1412390_10202493485288959_1056660749_o-jpgLe loto des écoles du regroupement pédagogique intercommunal était avancé cette année et a eu lieu le 1er décembre à la salle polyvalente de Saint-Michel-de-Boulogne.

Les participants se sont partagés les nombreux et beaux lots à l’issue d’une après-midi fort sympathique.

L’occasion pour l’Amicale Laïque de récolter ainsi des fonds, malgré une fréquentation en baisse. Ces fonds lui serviront durant l’année à financer diverses activités et sorties pour les enfants en complément au budget de l’école.

Merci aux organisateurs.

partager-sur-facebook

A propos du site internet

Au mois de mars dernier, la commune “mettait en ligne” son site internet.

Voulu tout à la fois comme une site assurant une présentation du village, mais aussi fournissant des informations administratives officielles (urbanisme, démarches diverses, fonctionnement des services communaux, etc), il fait la part belle aux informations d’actualité sur la vie communale et associative. C’est comme cela qu’il est vivant, tout en constituant une source d’informations et un outil de transparence vis-à-vis des citoyens (publication des comptes rendus de conseil en “version longue”, informations sur les actions communales, etc).

Nous livrons aujourd’hui les informations statistiques sur sa fréquentation, décomptées du jour de sa mise en ligne jusqu’au 15 décembre inclus.

Fréquentation générale du site depuis sa création

sans_titre-2-2-jpg

Synthèse de la fréquentation par mois

sans_titre-1-2-jpg

Plus une goutte d’huile perdue.

La commune de Saint-Etienne-de-Boulogne relève le défi lancé par l’association Huilétic !

Un premier container de récupération des huiles et graisses de cuisine a été installé il y a quelques mois au Village, derrière le four à bois. Deux containers de plus sont maintenant installés à Auriolles et La Conchy à côté des containers à verre, papiers et piles pour permettre aux particuliers de se débarrasser de leurs Huiles Alimentaires Usagées. Ensuite, au cours de ses tournées, le collecteur de Huilétic videra ces nouveaux containers de toutes ces précieuses gouttes chaque fois qu’ils seront pleins.

La commune entend donc proposer aux habitants trois points de collecte sur lesquels ils pourront déposer en même temps le verre, le papier, les piles, et maintenant l’huile, en sachant que les textiles ne sont collectés qu’au village. Pour mémoire, même si le hameau d’Auzon est l’un des plus peuplé, il n’est pas possible de mettre en place de point de collecte de la sorte car les camions verre et papier, trop gros, ne peuvent monter jusqu’au hameau.

Pour rappel, le rejet de ces corps gras, en des endroits où il ne convient pas, cause de multiples dégâts ! Que ce soit dans l’évier, les toilettes ou les rivières, ces rejets sauvages souillent l’environnement, alourdissent la facture d’eau pour son retraitement et obligent parfois à sortir la grosse artillerie pour déboucher les canalisations.

Ce déchet est utile, c’est une énergie renouvelable.

Le ratio d’huile rejetée par habitant est estimé à plus d’un kilo par an. Il y a donc un sacré gisement d’énergie renouvelable à regrouper.

L’objectif est de regrouper et mobiliser toutes ces « huiles ardéchoises usagées » pour la fabrication locale d’huile de chaîne de tronçonneuse 100% végétale et biodégradable. Un déchet au service des hommes et d’une région largement boisée, créateur d’emplois, un déchet collecté gratuitement pour le plus grand bénéfice de notre environnement commun.

Nos déchets sont des richesses et nos comportements sont précieux dès lors qu’ils créent un cercle vertueux.

partager-sur-facebook.

Les Jeunes de Boulogne en fête

1975068_257664284403525_854857700_n-jpg
Les Jeunes de la Boulogne ont organisé leur repas d’hiver ce week-end. Près d’une centaine de personnes ont répondu à l’appel pour un repas dansant choucroute qui a satisfait les convives, tout autant que la très bonne ambiance.

Place maintenant pour eux à la préparation de la fête votive de l’été prochain, dont il a déjà été question avec la mairie en ce qui concerne les feux d’artifice et la gestion de la soirée.

Merci à eux pour l’animation qu’ils assurent sur la commune.

partager-sur-facebook.
1661353_257664301070190_50408084_n-jpg

Les Genets d’Or sur un pas de danse

les_genets_d_or_018-jpgLes Genêts d’Or organisaient leur traditionnel repas “daube” samedi dernier. Une pleine réussite avec une belle affluence pour un plat succulent.

Préparée dès la veille par les membres de l’association sous la houlette de Jean Vincent son président, la daube a été enfournée à minuit par Jean-Pierre Pélissier et Charles Teston. Elle a donc mijoté toute la nuit au four à bois et a ravi les convives.

L’après-midi s’est prolongée sous d’aussi bons auspices avec le bal animé par l’orchestre Les Antibiotiques, auquel ont pris part environ 80 danseuses et danseurs.
les_genets_d_or_012-jpg

La daube en préparation

partager-sur-facebook.

En visite sur les réseaux d’eau

p1250212_1600x1200_-jpg
Le nouveau conseil municipal vient d’effectuer une visite complète des réseaux d’eau, des sources aux réservoirs en passant par les principaux ouvrages de décantation.

L’occasion pour les nouveaux élus de découvrir le fonctionnement des différents réseaux, afin de pouvoir y intervenir en cas de problèmes, mais aussi de cerner les enjeux de la gestion du service de l’eau et des futures décisions à prendre.

A l’issue de cette journée de travail, plusieurs points ont d’ailleurs été évoqués, comme la prochaine tranche de renouvellement de conduites d’eau, à la suite de celles engagées depuis une quinzaine d’années. Elle pourrait porter sur les secteurs des réseaux anciens qui présentent de nombreuses fuites diffuses (La Conchy) ou sur les réseaux situés sous les routes départementales et qui sont souvent affectés de problèmes (Col d’Auriolles- Auriolles).
p1250222_1600x1200_-jpg

partager-sur-facebook.

Saint-Etienne à l’heure des contes

250175-10150273054765682-6876384-n-66268-jpgPour la 9ème année, l’AMAC et Chloé Gabrielli organisent le festival de contes en Ardèche. Après des promenades contées, des contes dans les arbres, cette année, les organisateurs ont donné rendez-vous au public à la salle polyvalente, qui affichait complet.

Au programme, “La randonnée de Samba Diouf”, par Thierno Diallo et Lisa Raphel.

Samba Diouf, un jeune pêcheur sénégalais, devient soudainement héritier d’un troupeau dans une région lointaine. Il quitte alors pour la toute première fois son village natal pour un voyage bouleversant qui le mène jusqu’aux bas-fonds des tranchées françaises de la Première Guerre Mondiale.

Thierno Diallo et Lisa Raphel forment un duo qui interprète et raconte la même partition et ensemble, ils content, chantent, jouent ce parcours de vie de Samba Diouf qui, de l’Afrique à la France, nous embarque dans son périple, à travers deux continents, et une histoire commune.

En cette année du centenaire de la guerre de 14-18, ce spectacle émouvant a d’ailleurs été labellisé par la “mission du centenaire” de l’Etat.

partager-sur-facebook

Logements adaptés pour personnes à mobilité réduite : le projet relancé.

Courant 2013, la commune avait envisagé de réaliser deux ou trois logements adaptés pour personnes à mobilité réduite. L’idée était que des personnes, principalement âgées, qui arrivaient au seuil de la dépendance puissent rester plus longtemps sur la commune avant d’aller en foyer d’accueil ou en maison de retraite.

Même si elles n’ont pas besoin d’un établissement médicalisé, leur maison n’est souvent pas adaptée par la disposition des pièces ou la présence d’escaliers et le manque de commodités générales. Quelques marches, un couloir étroit, une salle de bain peu fonctionnelle, un poêle à bois, suffisent par exemple à imposer un départ alors que rien d’autre ne le justifierait.

La construction de ces logements adaptés leur permettrait de rester quelques années de plus à Saint-Etienne.

Le périmètre dans lequel ces logements peuvent être construits se limite aux abords même du village, afin de ne pas isoler ces personnes à l’écart de la vie de la commune. L’accès à cette parcelle doit aussi être assez commode à pied depuis la place, et son exposition doit être agréable. Un premier appel à achat de terrain autour du village n’avait pas été concluant et devant le manque de terrains répondant à ces critères, la commune ne pouvait pas avancer sur le dossier.

Heureusement, Madame Myriam Delubac a proposé un terrain situé à Arbres, au prix de 30 000 €. Le Conseil Municipal vient de décider de l’acheter et de reprendre la réflexion sur la réalisation de ces logements adaptés qui pourraient être construits dans les trois années à venir.wp_20140702_003-jpg
Le terrain dont le conseil municipal vient de décider l’acquisition.

partager-sur-facebook

Le Téléthon 2014 se prépare

preparation_telethon-jpg
Le Téléthon 2014 se prépare à Saint-Etienne. Une réunion d’organisation vient d’avoir lieu.

Comme chaque année, cette manifestation sera organisée localement par la gym La Boulognette emmenée à Ginette Coste.

Au programme, des ventes de gâteaux et de pochettes surprises, qui auront lieu le vendredi après-midi et le samedi matin, mais aussi une randonnée le samedi matin, une tombola, et bien d’autres choses encore.

En particulier, un repas pot-au-feu aura lieu vendredi décembre à 20 h à la salle polyvalente, le tout avec animations.

partager-sur-facebook.

Le cinéma et la grande guerre. Projections au village

_ L’exposition sur la guerre de 14-18 présentée à l’auberge l’Arbre à pain sera suivie par la projection de deux films complémentaires sur le cinéma des armées. La première guerre mondiale marque en effet l’apparition de ce nouveau média.

“Verdun vu par le cinéma des armées” est le premier exemple de film réalisé par le service cinématographique des armées, tandis que “Héroïque cinéma” explique comment ces films étaient réalisés, filmés après coup, remontés, pour servir l’objectif fixé.

partager-sur-facebook.
verdun-2-jpg

heroique_cinematographe_long-jpg

_ Et chez nos voisins du Coiron

1960958_10202434785621957_1818846501427420262_o-jpg

partager-sur-facebook.

Aux bons soins des archives

wp_20141104_002-jpgLa commune possède un fonds d’archives “anciennes” dont le plus ancien élément remonte au XVIIè siècle (ancien cadastre), mais dont l’essentiel débute à partir de la Révolution.

A ces documents historiques s’ajoutent les archives produites jusqu’à nos jours par la gestion de la commune et de ses services.

Subsistent encore toutefois de belles pièces comme des budgets municipaux, dont les plus anciens remontent aux Ans II et III de la République, ou encore des documents sur les activités économiques locales dont les plus anciens sont de 1812.

Jusqu’à présent moyennement bien classés, ces très nombreux documents font l’objet d’attentions soutenues. Ils ont été, il y a quelques années, remontés de la cave humide où ils avaient été relégués, et où malheureusement les rongeurs et l’humidité ont fait des dégâts parfois importants.

Vient maintenant le temps du classement et de la mise en dossiers propres, travail qui a été confié à Perrine Mourguet à raison d’une heure et demie par après-midi entre le temps de ménage de la cantine et celui de la garderie.

Chaque document est analysé et classé selon le cadre d’archivage édicté par la Direction des Archives de France pour les archives communales puis prend place dans des boîtes à archives spéciales et intègre progressivement le local qui a été aménagé pour cela il y a trois ans lors des travaux de rénovation du secrétariat de mairie.

partager-sur-facebook.

Lutter contre le cynips pour sauvegarder la châtaigneraie ardéchoise

des-feuilles-de-chataignier-comportant-des-galles-de-cynips_556758_510x255-jpgLe conseil municipal, lors de sa dernière séance, a décidé d’attribuer à l’unanimité une subvention de 250 € au Syndicat de Défense de la Châtaigne d’Ardèche afin de participer à la lutte contre le cynips du châtaignier. En effet, la châtaigneraie est une composante essentielle de nos paysages et de notre cadre de vie, tout en constituant un élément majeur de notre économie agricole et industrielle.

Le cynips

Le cynips est une petite guêpe, principal ravageur mondial de la production de châtaignes. Il provoque la formation de galles empêchant la pousse des rameaux, le développement des feuilles et la fructification. Les quelques fruits produits restent sains et savoureux mais les pertes de récolte engendrées peuvent aller jusqu’à 80%.
Présent en Ardèche depuis 2010, il menace désormais directement la survie de la châtaigneraie, ainsi que celles de nombreuses exploitations agricoles et des entreprises qui en dépendent (expéditeurs de fruits, transformateurs …)

Une lutte biologique

i-jpg Le seul moyen de lutte existant est une lutte biologique qui consiste à introduire son prédateur : le torymus. Le torymus est également une petite guêpe qui pond dans les galles de cynips et se nourrit de la larve, empêchant donc son éclosion et son développement.

Par expérience, on sait que cette lutte prend entre 6 et 8 ans avant d’être efficace et de permettre une diminution significative de la présence de cynips sur les parcelles. Le cynips n’est pas éradiqué, mais un équilibre se crée entre le prédateur et sa proie, maintenant le cynips à des seuils permettant la production de fruits sur les châtaigniers.

600 lâchers de torymus sont prévus sur l’année 2015.

La lutte biologique est mise en œuvre par la Chambre d’Agriculture de l’Ardèche avec l’appui du Syndicat de Défense de la Châtaigne d’Ardèche et de la station expérimentale fruits Rhône-Alpes.

150000 € à trouver en 2015

Le financement de cette lutte qui représente une dépense estimée à 150 000 € au moins est assuré par une campagne d’appel au don lancée auprès de la population, et par les subventions des collectivités locales. Le Conseil Général de l’Ardèche a déjà débloqué un crédit de 50 000 €, tandis que la Communauté de communes du Pays d’Aubenas-Vals envisage d’apporter 4100 €.

Chaque lâcher de torymus coûte 250 € ht la commune a décidé d’en prendre un en charge sur le budget 2014.

Pour les particuliers et les entreprises qui souhaitent donner… et pour en savoir plus

http://www.cynips-chataigne-ardeche.com/fr

partager-sur-facebook.

La pétanque en Assemblée Générale

wp_20150123_005-jpg
L’association de pétanque La Boulogne vient de tenir son assemblée générale annuelle à l’auberge l’Arbre à Pain.

Le bilan dressé par le Président Goulard est très positif avec un programme d’activités bien rempli et un investissement important des membres de l’association. A signaler le challenge Martaresche et le Maître Joueur qui sont les deux rendez-vous amicaux annuels incontournables. A signaler aussi l’aménagement de l’ancienne grange du Moulin Artige. Prêtée par son propriétaire Antoine Joignant, elle a été aménagée par les membres de La Boulogne afin de pouvoir y jouer en toutes saisons.

Pour finir, le programme des activités à venir a été discuté et sera présenté prochainement. Il comportera dès à présent le Maître Joueur le 1er mai, le repas et le challenge Martaresche le 20 juin et un éliminatoire de secteur en triplette le 22 mars.

Le bureau a été reconduit sans changement en ce qui concerne la présidence (Sébastien Goulard), la vice-présidence (Jean-Philippe Marron), le secrétariat (Cédric Guénard) et la trésorerie (Christophe Coulomb), tandis que Mickaël Chevalier et Aurore Goulard entrent au conseil d’administration respectivement comme secrétaire et trésorier adjoints.

Souhaitons une excellente année à La Boulogne et à ses membres.

partager-sur-facebook.

Le tri sélectif à l’ordre du jour

La question de la gestion des ordures ménagères et en particulier du tri sélectif était à l’ordre du jour d’une réunion publique d’information qui vient d’avoir lieu à Saint-Etienne-de-Boulogne organisée par la commune, la communauté de communes (qui collecte les OM) et le SIDOMSA (Syndicat Intercommunal de Destruction des Ordures Ménagères du Secteur d’Aubenas).

Il fut surtout question de la gestion du tri sélectif et des bons gestes à effectuer en jetant ses poubelles : Pourquoi trier ? Comment trier ? Que deviennent les ordures recyclées ? Autant de questions posées par la trentaine de personnes présentes pour évoquer ce sujet auxquelles le représentant du SIDOMSA a pu apporter des réponses précises. De la documentation, aussi disponible en Mairie et sur les sites internet de la commune et du SIDOMSA a été distribuée (http://www.sidomsa.net/accueil.php).

Mais il fut aussi question de l’organisation générale de la collecte des ordures et de la production toujours croissante de déchets, pour regretter le manque d’engagement à la fois des citoyens, des industriels et des politiques nationaux pour aller vers une réduction des volumes de déchets résolue et volontaire.

wp_20150304_003-jpg_

partager-sur-facebook.

Christophe Coulomb Maître joueur 2015

img_7248-jpgLa pétanque La Boulogne organisait son concours “Maître Joueur” en tête à tête. Pour cette édition une cinquantaine de joueurs ont pris part au concours malgré un temps maussade.

Il est vrai que l’organisation avait prévu un bon casse-croûte convivial qui faisait oublier le temps.

En finale, Christophe Coulomb, déjà maître joueur à deux reprises dans le passé, s’est imposé face à Francis Dubois.
img_7246-jpg

partager-sur-facebook.